Accueil

grace bailhache a propos contribution journee femme africaine

Je suis Grace Bailhache et vous êtes sur le site de la CONTRIBUTION digitale à la Journée Internationale de la Femme Africaine. Participation initialement publiée sur mon blog professionnel en 2014 via cet article, la contribution s'est définitivement fixée sur ce site en avril 2015.

Bien que célébrée le 31 juillet depuis des décennies par l'UNESCO, par quelques associations en Afrique et dans le monde à travers sa diaspora, cette journée demeure inconnue de la majorité. 

Chacun de nous agit de là ou il se trouve, avec les moyens dont il dispose. C'est la raison pour laquelle, tout en conservant une attention particulière à la lutte contre les violences faites aux femmes à travers la rubrique des combats solidaires, la raison d'être de la contribution digitale à la Journée internationale de la Femme Africaine est de mettre en lumière ses 1001 visages avec à la clef trois missions : relayer, inspirer, féliciter.

 

RELAYER

journee femme africaine relayer informations

Cette journée mérite d'être prôner pour relayer le travail et la créativité dont font preuve de nombreuses femmes africaines dans tous les domaines et sur tous les continents.

INSPIRER

journee femme africaine inspirer fillettes adolescentes

Toutes celles qui hésitent ou tâtonnent, celles qui commencent et se découragent. Les inspirer à travers des récits du passé, des portraits et entretiens d'aujourd'hui.

FELICITER

journee femme africaine feliciter promotion

Celles qui se jettent à l'eau, font la différence, créent, innovent, développent et consolident. Féliciter aussi, celles qui fédèrent et transmettent au quotidien.

 

Pour en savoir plus sur la contribution : lire A propos,  explorer les éditions précédentes et voir  la FAQ qui répond aux questions les plus fréquemment posées. 

accueil contribution journee femme africaine aoua keita

Sur la contribution digitale, je me réfère quasi exclusivement à la malienne Aoua keita, mais il est évident que d'autres femmes militantes ont participé à la création de l’Organisation Féminine Continentale Africaine  qui a débouché sur la naissance de la Journée Internationale de la Femme Africaine le 31 juillet 1962 lors de «la Conférence des Femmes Africaines » en Tanzanie.

A mes yeux,  Aoua Keita est l'incarnation du 31 juillet. Son parcours m'a inspiré la création de ce site qui met en lumière des femmes africaines en mouvement sur tous les continents.

 

L'édition 2017 conjuguera le thème de la transmission au passé avec ce que l'on a reçu en héritage et au futur avec ce que l'on souhaite transmettre. Cette année, vous pouvez participer à l'amélioration de la contribution digitale grâce à la boîte à idées, ou apporter votre pierre à l'édifice en relevant à nos côtés deux nouveaux défis : soit en devenant un Ange du 31, soit en contribuant à la réalisation du projet du prix Aoua Keita

LES ANGES DU 31

 

VOS SUGGESTIONS

 

LE CHALLENGE

 

 

BONUS HORS LES MURS pour déployer ses ailes et explorer de nouvelles ressources...

 

SEULES nous sommes PUISSANTES, ENSEMBLE nous sommes INVINCIBLES !

 


Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus