Le legs de Samantha Tracy sur le blog morceau2vie

journee femme africaine samantha tracy blog morceau2vie petite soeur

Si vous êtes un fidèle lecteur du blog vous savez déjà que le thème de l’édition 2017 de la contribution digitale à la Journée Internationale de la Femme Africaine : LA TRANSMISSION est scindé en deux avec d’une part ce que j’ai reçu et d’autre part ce que je souhaitais transmettre. Vous avez eu l’occasion de découvrir les héritages, voici la partie consacrée au legs et, « Petite sœur, voici ce que je veux te transmettre… » est l’article spécialement composé par la trépidante Samantha Tracy et publié comme convenu lundi 31 juillet 2017 sur son blog Morceau2vie.

A l’occasion de la journée de la femme africaine, j’aimerais parler à mes petites sœurs… de mes petites sœurs.
Oui, mes jeunes sœurs qui ont peut-être un vécu plus riche que le mien et qui, du haut de mes 27 ans, m’inspirent.

Petite sœur, tu es tellement forte…
Je n’ai jamais compris pourquoi l’ultime compliment que l’on fait à une petite fille reste dans la gamme variée du « Ohhh…T’es jolie ». Tandis qu’aux petits garçons, on a tendance à leur rappeler à quel point ils sont…forts, courageux, habiles.

J’aimerais te dire – petite sœur – que tu es forte. Tellement forte. Tu es habile de tes mains, courageuse dans tes efforts et aussi que tu me fais sourire, parce que j’ai trouvé dans tes actes, un combat que je ne soupçonnais même pas….

Ce n’est pas tout à fait le début de l’article puisqu’elle démarre par une contextualisation que vous connaissez déjà, et par une petite explication ma foi amusante que je préfère vous laisser découvrir. Pour le reste, je retrouve dans ce texte tout ce qui fait le charme de la blogueuse congolaise à mes yeux, un panache et une originalité dans l’approche. Elle a le sens de la mise en scène, et l’utilisation de l’anaphore scandée comme une mélopée est une belle trouvaille qui apporte ce petit plus d’émotion et une sensibilité qui rehausse l’ensemble. En la lisant, vous pourrez imaginez la scène, et vous laissez attendrir par le ton  de la confidence. Et, cerise sur le gâteau, Samantha illustre chaque adjectif par la présentation d’une petite sœur digitale inspirante, et c’est là qu’elle passe du singulier à l’émulation sans esbroufe.  Excellent !

Pour découvrir ce que Samantha Tracy souhaiterait léguer aux futures générations cliquez ici –>  Petite sœur, voici ce que je veux te transmettre

On partage ?
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus