Poème de Guillaume Sénamé Djondo sur des racines et des ailes

journee femme africaine guillaume sename djondo racines ailes poemeEn vérité le titre de cet article n’est qu’à moitié exact, car si le poète Guillaume Sénamé Djondo nous fait la grâce de nous offrir une création inédite, directement inspiré par le thème de l’édition 2016 de la contribution digitale à la Journée Internationale de la Femme Africaine : Des racines et des Ailes, vous n’aurez droit sur ses pages qu’à la première strophe.

Dans ce monde éphémère,
Elles sont riches en humanité,
En grandeur et en candeur,
Ces racines dont elles héritent,
Pèsent souvent sur elles,
En communauté, en famille et au foyer,
Sans le soutien extérieur dont,
Elles ont souvent besoin.
Dans leur monde, tout a son temps.
Comme parfois le printemps qui vient après l’été,
Comme le magnifique soleil qui illumine après la pluie,
Comme ces larmes qui viennent après la joie,
Et comme ces bonheurs qui viennent après des sacrifices.

A mi-chemin entre l’élégie et l’ode, c’est une poignante parenthèse que nous offre notre collaborateur togolais en publiant ce matin « Des racines et des ailes… » Si vous le pouvez, je vous conseille de  lire ce texte à haute voix, de faire vivre chaque phrase en écoutant le son, c’est une expérience qui déclenche une émotion particulière qui nous accompagne un long moment après la lecture. 

Cliquez ici La Plume Parlante pour découvrir le reste du texte de Guillaume Sénamé Djondo.

On partage ?
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus