[ Vidéo journée femme africaine] Les muses de l’édition 2017

journee femme africaine video muses edition 2017

Après la vidéo consacrée aux reines de coeur de l’édition 2017 de la contribution digitale à la Journée Internationale de la femme Africaine,  c’est au tour des égéries choisies par la Dream Team. Petit rappel à l’attention de ceux qui nous rejoignent par cet article, le principe des muses est partie d’une impulsion en 2014. Une fois que j’ai choisi des reines de cœur à présenter à mes lecteurs de l’époque, j’ai trouvé que ce n’était pas assez, c’est pourquoi je suis allée plus loin, en sollicitant également les reines de cœur afin qu’elles me présentent une femme africaine qui les inspire ou qui les a inspiré, sous entendu une femme en dehors de la sphère familiale et assez connue pour que nous puissions diffuser un photo et quelques lignes biographiques. Voilà comment tout à commencé. Et puis l’année suivante en ajoutant la rubrique au masculin, j’ai trouvé enrichissant de faire le même exercice avec les collaborateurs à ceci près que les blogueurs sont sollicités au delà de la simple citation, je leur demande de composer un véritable texte.

Dans cette vidéo, elles sont toutes là nos femmes inspirantes et autres muses africaines pour l’édition 2017 de la contribution

Pour en savoir plus sur le pourquoi de nos choix, cliquez sur les noms des différentes égéries choisies dans le cadre des entretiens Elles et moi. Du côté de la gent féminine, le choix de Grace Bailhache s’est porté sur Ayaan Hirsi Ali, celui de Tchonté Silué sur Chimamandanda Ngozi Adichie, Fleur Nana Mengue nous a parlé de Folorunsho Alakija, Rosa Haifa Melitti a cité Graça Simbine Mandela  et Samantha Tracy a opté pour Fatou Diome. Quant à nos collaborateurs blogueurs, notez que Konan Koffi Eric Innocent s’est extasié sur les talents de sa muse Dobet Gnahoré, Eli Akue a composé une ode pour sa muse Wangari Muta Maathai et Lareus Gangoueus nous a présenté Maître Flore Agnès Nda Zoa une femme inspirante.

Chers lecteurs adorés, n’attendons pas que les autres nous mettent en lumière, soyons acteurs de nos récits, partageons les parcours de ses femmes inspirantes qui chacune à leur manière, dans leur domaine contribuent à rendre ce monde meilleur par leurs initiatives et leurs actions.

L’histoire s’écrit au présent et ce que nous voulons transmettre aux générations futures est au cœur de ce que nous disons, faisons et partageons ici et maintenant au présent. Nous ne pouvions rêver meilleure époque pour nous saisir de l’opportunité de diffuser sans intermédiaire, de dire à partir de nos plateformes qui nous sommes, ce que nous faisons, ainsi nous aurons fait notre part, et pourrons répondre à nos petits enfants plus tard, j’ai fais tout mon possible.

On partage ?
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus